Skip to content
Enquete Compagnies Espace Catastrophe © Marthymarthefly

Les Compagnies de Cirque bruxelloises à la loupe

Les Compagnies interrogées ont été jugées comme « Compagnies de Cirque bruxelloises » sur des critères mêlant objectivité et subjectivité : le siège social de l’asbl/vzw est à Bruxelles, les membres fondateurs habitent à Bruxelles, les artistes de la Compagnie se produisent et s’entraînent principalement à Bruxelles ou passent le plus clair de leur temps à Bruxelles. 46 Compagnies en activité (sur 50 répertoriées) ont participé à l’enquête.

Encore une fois @ Tom Leentjes

On the Road

Dans les bagages des nouvelles créations circassiennes, on trouve une harpe qui dialogue avec des balles de jonglerie, du thé servi à des inconnus, des balles de ping-pong qu’on s’échange de bouche à bouche et un imaginaire bien décidé à battre le gris des pavés.

20 ans et toujours la banane

En 1999, il y a tout juste 20 ans, le cirque était reconnu en Fédération Wallonie-Bruxelles. Un titre d’« art officiel » qui a aidé au développement et à la professionnalisation du secteur. Cette utile reconnaissance reste pleine de défis, notamment financièrement. Flashback et perspectives.

Sanctuaire Sauvage © Milan Szypura

Dans le labo de Sanctuaire Sauvage

Peut-on faire « sentir » le cirque aux spectateurs par d’autres sens que la vue ? Depuis
trois ans, le Collectif Rafale mène un laboratoire où les sons, les textures et les corps
déplacent nos repères. Un travail inspiré par la cécité d’un père, qui invite à percevoir le
monde autrement.

Europe goes circus

En prônant l’une comme l’autre « l’union dans la diversité », l’Europe et le cirque ont
tout du couple idéal. Qu’en est-il en pratique ? Petit tour d’horizon de projets européens
qui permettent aux artistes et aux opérateurs bruxellois d’échanger, de partager leurs
expériences et de voyager.

L’alchimie : l’ingrédient secret des compagnies

Comme en amour, en amitié ou en famille, la longévité des liens au sein d’une
compagnie repose sur un ingrédient essentiel : l’alchimie. Ce mot un peu mystérieux
cache une réalité très pratique, où l’on prend le temps de s’écouter, de définir les rôles et
même de se disputer pour avancer.

Une semaine intrépide

Gaëlle Coppée (Compagnie Scratch) écrit tout, en pattes de mouches, sur un calendrier
fait main. Gaspard Herblot (Compagnie Airblow) s’organise sur son smartphone. Et
Isabelle Dubois (Compagnie La Bête à Plumes) ne jure que par son ordinateur portable.
Mais tous, quel que soit le support, ont des agendas plus gros que des dictionnaires. Les
voici, synthétisés en une semaine imaginaire… où tout est vrai !

Trois aventures à la loupe

Comment se choisit-on un nom ? Quels avantages y a-t-il à se structurer en compagnies ? Quelles contraintes, quels pièges aussi ? Pourquoi établir son siège et travailler à Bruxelles ? Voici quelques éléments de réponses dans ces trois portraits sous forme de cartes d’identité.

Vrille du Chat @ C. Charleux

Un Prix Maeterlinck pour La vrille du chat

Belle reconnaissance pour le cirque contemporain. Pour la quatrième année consécutive, les Prix de la Critique – qui portent désormais…

Artiste, mode d’emploi

Pour traverser la jungle, l’explorateur vous recommandera la machette. Pour ne plus vous perdre dans les dédales juridiques de la…

Scroll To Top