L’amour à bras-le-corps

Jan/Fév/Mars 2019

Le cirque peut-il dire le temps qui passe, l’amour qui s’élance, se lasse, retrouve sa place ? Oui, et c’est un spectacle doux et délicat que le Théâtre Marni a la bonne idée de programmer fin mars (1). Créé en 2015, Parlez-moi d’amour, du Cirque Farrago, se joue sur le damier noir et blanc d’une cuisine imaginaire. Sans un mot, d’un pas de danse ou d’un élan de roue Cyr, Emmanuel Gaillard et Meike Gasenzer nous donnent à lire la subtilité d’un lien entre deux humains – par nature acrobatique. À la mise en scène, Frédéric Dussenne, fin connaisseur du monde du théâtre, a visiblement goûté aux potentialités du cirque. « Le corps est la clé de voûte du travail pour ce spectacle », nous indique-t-il. « Nous voulions parler d’amour, mais nous ne sommes pas partis d’une narration : notre point de départ, ce sont les pratiques de cirque. Comment éviter la dimension trop spectaculaire des techniques et y trouver plutôt ce qui dit la fragilité ? » Intimement lié à l’instant présent, le geste circassien passionne le metteur en scène, qui y voit « une possibilité d’explorer la limite ténue entre le réel et la fiction, entre ce qui est montré et ce qui se comprend ». Rien ne se dit, tout se devine, porté par les belles partitions du musicien Antoine Hénaut. « Parler un peu d’amour, nos temps en ont bien besoin ! Et c’est une thématique universelle », lance Joëlle Keppenne, la directrice du Théâtre Marni, qui voit dans ce spectacle, programmé toute une semaine, « la possibilité d’un vrai mélange de publics, gens de théâtre, de cirque et curieux. Dans un Bruxelles cosmopolite, c’est le genre d’œuvres que nous voulons soutenir. » Un beau pari.

Du 21 au 29/03/2019 au Théâtre Marni, à Ixelles ; www.theatremarni.com

Tags :

Chaliwaté distingué par la SACD

Le cirque bisse aux Prix de la critique

XS confirme son goût du cirque

Des espoirs devenus grands

10 bougies sur les pistes

Le cirque, cette autre famille

Irréductiblement lié à l’enfance, l’univers du cirque existe depuis toujours dans les livres jeunesse. Derrière certains clichés se cachent surtout de précieuses histoires de rencontres, des espoirs d’ailleurs, des vies...

Le cirque, source de cohésion locale

La formation aux arts du cirque peut être un formidable outil pédagogique pour créer du lien et de la convivialité. On s’est glissé dans les ateliers de Circus Zonder Handen...

L’école, un terrain d’exploration ?

Et si les écoles supérieures en arts du cirque étaient les premiers laboratoires, ceux qui permettent de chercher… et d’apprendre à chercher ? De nombreux lieux d’enseignements redoublent d’imagination sur ce...

Faut-il en finir avec la virtuosité ?

Dans une série de lettres passionnantes adressées aux artistes, Bauke Lievens, chercheuse, dramaturge et créatrice belge, invite le cirque à se libérer des disciplines et des agrès pour atteindre une...

Coup de Rafale sur CircusNext

Naviguez dans le numéro

L'auteur.e de l'article

Laurent Ancion

Laurent Ancion

Laurent Ancion est rédacteur en chef du magazine « C!RQ en Capitale ». Critique théâtral au journal « Le Soir » jusqu'en 2007, il poursuit sa passion des arts de la scène en écrivant des livres de recherche volontiers ludiques et toniques. Il est également conférencier en Histoire des Spectacles au Conservatoire de Mons et musicien.