Chaliwaté distingué par la SACD

Jan/Fév/Mars 2019

Voilà plus de dix ans que la Compagnie Chaliwaté nous enchante sans mot dire, avec des spectacles à l’écriture singulière, forgée dans le théâtre physique et nimbée d’une grâce toute particulière. Les amants séparés de Joséphina (2009), les plantes assoiffées d’Îlo (2011) et les voyageurs acrobatiques de Jetlag (2015) ont aussi frappé l’imaginaire du jury des Prix 2018 de la SACD (Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques). Le Prix « Théâtre gestuel » récompense l’ensemble du parcours de Sicaire Durieux et Sandrine Heyraud, « créateurs de spectacles physiques, visuels et toujours en recherche de nouveaux langages et de nouvelles disciplines ». En pleine tournée en France avec Jetlag, le duo se réjouit d’« un prix qui est aussi une reconnaissance de la légitimité du théâtre gestuel au sein des arts de la scène ». « Les frontières entre les genres tendent à s’abolir », se réjouissent les lauréats, heureux qu’« une Société d’auteurs montre ainsi sa large ouverture à tous les types d’écriture ». Chaliwaté travaille actuellement avec la Compagnie Focus pour la création de Dimanche, qui réunit sur la banquise théâtre d’objets, vidéo, marionnettes et théâtre gestuel.

www.chaliwate.com

Tags :

Le cirque bisse aux Prix de la critique

Pour sa cuvée 2017-18, le jury du Prix de la critique, qui distingue chaque année les spectacles et personnalités les…

XS confirme son goût du cirque

Pour la 8e fois, le Théâtre National se prépare à une mue XXL baptisée… « XS ». Pendant trois jours, à la…

L’amour à bras-le-corps

Le cirque peut-il dire le temps qui passe, l’amour qui s’élance, se lasse, retrouve sa place ? Oui, et c’est un…

Des espoirs devenus grands

Au cœur de l’Eurométropole, La Piste aux espoirs est le sas circassien entre la Belgique et la France. C’est vrai…

10 bougies sur les pistes

On ne va pas chipoter : Hors Pistes est un focus plutôt qu’un festival. Pour le dixième anniversaire de l’aventure, les…

Le cirque, cette autre famille

Irréductiblement lié à l’enfance, l’univers du cirque existe depuis toujours dans les livres jeunesse. Derrière certains clichés se cachent surtout de précieuses histoires de rencontres, des espoirs d’ailleurs, des vies...

Le cirque, source de cohésion locale

La formation aux arts du cirque peut être un formidable outil pédagogique pour créer du lien et de la convivialité. On s’est glissé dans les ateliers de Circus Zonder Handen...

L’école, un terrain d’exploration ?

Et si les écoles supérieures en arts du cirque étaient les premiers laboratoires, ceux qui permettent de chercher… et d’apprendre à chercher ? De nombreux lieux d’enseignements redoublent d’imagination sur ce...

Faut-il en finir avec la virtuosité ?

Dans une série de lettres passionnantes adressées aux artistes, Bauke Lievens, chercheuse, dramaturge et créatrice belge, invite le cirque à se libérer des disciplines et des agrès pour atteindre une...

Coup de Rafale sur CircusNext

Parmi les opportunités dont rêve toute compagnie circassienne émergente en Europe, une sélection par la plateforme CircusNext occupe sans doute…

Naviguez dans le numéro

L'auteur.e de l'article

Laurent Ancion

Laurent Ancion

Laurent Ancion est rédacteur en chef du magazine « C!RQ en Capitale ». Critique théâtral au journal « Le Soir » jusqu'en 2007, il poursuit sa passion des arts de la scène en écrivant des livres de recherche volontiers ludiques et toniques. Il est également conférencier en Histoire des Spectacles au Conservatoire de Mons et musicien.