Pub Show Urbain (Critique)

Avr/Mai/Juin 2019

Par les compagnies Lady Cocktail et Du Grenier au Jardin

Que se passerait-il si, tel une série du dimanche soir à la télé, un spectacle était entrelardé de publicités ? Et si les interprètes portaient des vareuses aux couleurs de sponsors, comme les coureurs cyclistes ? Poussant jusqu’au paroxysme la critique de l’invasion du commerce dans nos loisirs, les compagnies Lady Cocktail et Du Grenier au Jardin unissent leurs forces par- dessus le Quiévrain pour friser le ridicule de la pub au fer rouge. Attention les yeux, ça va saigner !

La forme est proche de l’opérette pour savonnette, ou de la comédie musicale où ne subsisteraient que les annonces du programme : quatre hôtesses survitaminées (Violaine Bishop, Anna Blin, Lola Ruiz et Nadine Bechade) et deux éphèbes bien coiffés (Gilles Favreau et Thomas Dardenne) vont principalement s’interrompre eux-mêmes pour assurer le placement de produits, en chansons, en slogan, en casquettes, en banderoles et en danses dignes d’un manuel Marabout Flash. « Nous sommes les artistes d’un genre nouveau au service d’un conglomérat de lobbies venus à votre rencontre pour consolider et booster votre capital bonheur », sourient-ils de toutes leurs (pepso)dents. À gauche, sur un praticable, le clavier de Gilles Favreau donne le la. Au sol, tendus comme des jingles, ses comparses courent du four (micro-ondes) au moulin (à café), tandis qu’un grand portique aérien élève parfois l’esprit pour mieux nous arroser de conseils et de marques détournées. Pas sûr que le cirque, pourtant tout à fait maîtrisé (trapèze ballant, mât chinois), ni l’instinct de révolution, ni notre latin, ne s’y retrouvent vraiment… Mais nul ne sortira de là sans chanter « Pub… show…, c’est le Pub Show Urbain ». Plusieurs mois après, il vous reste vissé dans la tête. Car c’est bien connu, tout slogan vit aux dépends de celui qui l’écoute.

 

Vu le 14/04/2018 au Festival Hopla !, à Bruxelles, et le 29/09/2018 aux Fêtes Romanes, à Woluwe-Saint-Lambert.
Les 17 et 18/04 au Centre culturel du Brabant wallon, à Court-Saint-Étienne, le 31/05 à la Déferlante de Printemps, à Noirmoutier (France), les 20 et 21/07 au Festival Les Échappées Belles, à Alençon (France), du 21 au 24/08 au Festival International de Théâtre de Rue d’Aurillac (France), le 8/09 au Festival Coup de Chauffe à Cognac (France)

Tags :

Le virus du cirque a touché l’ULB

Imperturbablement, la piste élargit son cercle : en l’occurrence, son cercle étudiant. Pour la première fois, le cirque contemporain s’est invité au Théâtre Ouvert de Bruxelles, ce festival organisé depuis 12…

Cirque suisse, un Romand contemporain

Le grand public ne jure encore que par la tradition de Knie ou de Nock. Mais la révolution est en cours : le cirque suisse a commencé à écrire ses pages...

Rester connecté

Pour le praticien de cirque, l’apprentissage est sans fin. Quels sont les outils pour sa formation continue ? Si la transmission se poursuit en stages et workshops complémentaires, la génération « geek »...

Hircus (Critique)

Par la Compagnie des Chaussons Rouges Le funambulisme ou l’art de regarder droit devant soi. La discipline demande une concentration intense, où le corps et l’esprit s’unissent dans un même…

Transmettre en bonne compagnie

Scolaire, cadrée dans des manuels, la transmission est aussi empirique – et heureusement. Comment se passe l’échange des savoirs au sein des compagnies ou en famille ? La transmission s’y joue en...

Une pédagogie de l’écoute

Les pratiques du cirque contemporain sont en mutation constante. Comment les écoles supérieures accompagnent-elles ce mouvement ? Par la diversification des formateurs et des approches, les établissements veulent transmettre la curiosité,...

Le zoom arrière d’Anne Kumps

La « dame loyale » des Halles de Schaerbeek s’apprête à tirer sa révérence. Programmatrice cirque, Anne Kumps a suivi de près l’évolution des pistes contemporaines : elle analyse avec nous le boom...

« On reconnaît un maître à son humilité »

Héritée de la nuit des temps, la figure du maître reste présente dans le cirque d’Europe occidentale. Le rapport maître-élève est toutefois basé sur l’écoute plutôt que sur la contrainte,...

« Le partage est dans l’ADN du cirque »

En cirque, la notion de « transmission » dépasse de loin les lois de la mécanique. Comment le mouvement se transmet-il ? Que ce soit en écoles, en famille ou en (bonnes) compagnies,...

Simon Thierrée

Simon Thierrée, né à Rennes en 1980, est compositeur et violoniste. Il joue et compose pour des compagnies de cirque et de danse dans toute l’Europe et ailleurs. Il produit...

Naviguez dans le numéro

L'auteur.e de l'article

Laurent Ancion

Laurent Ancion

Laurent Ancion est rédacteur en chef du magazine « C!RQ en Capitale ». Critique théâtral au journal « Le Soir » jusqu'en 2007, il poursuit sa passion des arts de la scène en écrivant des livres de recherche volontiers ludiques et toniques. Il est également conférencier en Histoire des Spectacles au Conservatoire de Mons et musicien.